Newsletter juillet 2021

Newsletter #36

Newsletter de juillet 2021, par Géraldine Suchet, infirmière formatrice SUITE DE SOINS®, DU Plaies et Cicatrisation.

actualités

Retrouvez tous nos webinars sur les différents thèmes liés à la cicatrisation sur notre chaîne Youtube SUITE DE SOINS® 
https://bit.ly/3hqujPn 


PAUSE ESTIVALE. REPRISE DES WEBINARS EN SEPTEMBRE

OUVERTURE D’AGENGE

Bienvenue à Anne-Marie HAMMELMANN et Mike BERTILI, qui ont ouvert une agence SUITE DE SOINS® Tours & STUDIOSANTÉ® 37

1 allée Yannick Baillargeaux 37540 St Cyr sur Loire 
Tél: 02.47.36.04.03 ou 07.86.05.17.49

évènement

               Nouveauté

Le laboratoire MÖLNLYCKE® étend sa gamme de pansements avec l’arrivée d’un hydrofibre : EXUFIBER®

 

Pansement non tissé de PVAL (alcool polyvinylique) qui se transforme en gel au contact des exsudats, épousant doucement le lit de la plaie. Traitement des plaies modérément ou fortement exsudatives. 

 5 tailles de compresses :                         2 tailles de mèches : 

        * 10cmx20cm                                                *  2,5cmx40cm
        * 13cmx12cm                                                 *  5cmx40cm
        * 20cmx20cm
        * 20cmx30cm
        * 5cmx10cm

 

 

BILAN INITIAL DE PRISE EN CHARGE DE PLAIE LOURDE ET COMPLEXE 

 

 

Les plaies chroniques concernent près de deux millions de personnes en France. C’est un véritable problème majeur de santé publique, avec un coût estimé à un million d’euros rien que pour les escarres et ulcères soignés à domicile. 

Les infirmiers libéraux sont aujourd’hui les principaux acteurs pour la prise en charge de cesplaies et leur expertise a été récompensée avec une nouvelle cotation mise en place le 1er janvier 2020 : le bilan initial de prise en charge de plaie lourde et complexe : AMI/AMX 11.

« Bilan à la première prise en charge d’une plaie nécessitant un pansement lourd et complexe. Par dérogation à l’article 5 des Dispositions Générales, la prescription médicale des pansementsde plaies comprend aussi la réalisation du bilan dans les conditions citées ci-dessous. Une séance, au plus, peut être facturée annuellement pour les plaies dont la durée de prise en charge est supérieure à un an ; 

Pour les plaies d’une durée inférieure à un an, un nouveau bilan pourrait être réalisé en cas derécidive définie par une interruption des soins liée à la plaie d’au moins deux mois. Ce bilancomprend l’évaluation de la situation du patient, l’établissement d’une fiche descriptive de laplaie, l’élaboration d’un projet de soins et la réalisation du pansement. Cet acte n’est pas associable avec la majoration de coordination infirmière définie à l’article 23.2 des Dispositions Générales. »  Ameli.fr

Les pansements concernés par ce bilan, sont les pansements lourds
et complexes (AMI 4) suivants : 

• Pansement de brûlure étendue ou de plaie chimique ou thermique étendue, sur une surface supérieure à 5 % de la surface corporelle ;

• Pansement de brûlure à la suite de radiothérapie, sur une surface supérieure à 2 % de lasurface corporelle ;

• Pansement d’ulcère étendu ou de greffe cutanée, sur une surface supérieure à 60 cm2 ; 

• Pansement d’amputation nécessitant détersion, épluchage et régularisation ;

• Pansement de fistule digestive ;

• Pansement pour pertes de substance traumatique ou néoplasique, avec lésions profondes, sous aponévrotiques, musculaires, tendineuses ou osseuses ;

• Pansement nécessitant un méchage ou une irrigation ;

• Pansement d’escarre profonde et étendue atteignant les muscles ou les tendons ;

• Pansement chirurgical avec matériel d’ostéosynthèse extériorisé. 

Ce bilan initial de prise en charge d’une plaie lourde et complexe, est à planifier avec le patient et sa famille. Il est essentiel de les prévenir du temps plus important que prendce soin. Il est aussi indispensable que le patient ou sa famille puisse préparer et présenter les comptes-rendus de consultations et/ou les résultats d’examens concernant la plaie.

Les objectifs de ce bilan sont :

• Comprendre les besoins du patient pour cette plaie
• Proposer un plan de soin personnalisé
• Diminuer le temps de cicatrisation
• Éviter la chronicisation 
• Optimiser le parcours de santé du patient porteur de plaie

• Améliorer la qualité de vie

Avant tout, il faut se rappeler qu’on ne soigne pas une plaie mais un patient porteur deplaie. Deux évaluations sont donc à réaliser pour établir ce bilan : une évaluation de l’état de santé du patient avec entretien clinique et une évaluation de la plaie avec examen physique.
Le schéma ci-dessous rappelle que pour prendre en charge une plaie, on s’intéresse d’abord au patient, puis on analyse la plaie.
Tous les éléments à prendre en compte pour établir le bilan initial de prise en charged’une plaie chronique sont à retrouver sur notre chaine YOUTUBE® SUITE DE SOINS® lors du webinar,
« description d’une plaie » Juillet 2020

AVISPLAIE PRO®

AVISPLAIE PRO®, est une application créée par SUITE DE SOINS®.
Elle permet d’établir le bilan initial de prise en charge d’une plaie chronique sur un serveur sécurisé. Téléchargeable sur Apple store (IOS) ou Play store (Android), cette application, une fois vos identifiants obtenus par l’agence de votre secteur, vous donne accès à différentes fonctionnalités :

 

 

 

 

L’application permet d’utiliser un langage professionnel commun, utile dans une prise en charge pluridisciplinaire.

Pour finir, Avisplaie Pro offre la possibilité de tracer les informations liées aux plaies des patients, via un dossier de soins informatisé, imagé, sécurisé, primordial pour justifierles cotations de pansements lourds et complexes.

DÉSHYDRATATION CHEZ LA PERSONNE ÂGÉE

 

En cette période estivale, pensez à l’hydratation de vos patients âgés.

L’eau représente 60% du poids d’un adulte. Ses besoins quotidiens sont de 1,5l à 2l/jour.

Le corps humain élimine en permanence l’eau par les urines, la respiration et surtout la transpiration. Ces pertes sont compensées par les apports de l’alimentation et boissons.Quand les pertes sont plus importantes que les apports on parle de déshydratation.

Les personnes âgées sont plus à risque de déshydratation car elles retiennent moins bien l’eau et le sel que l’adulte et elles sont peu sensibles à la sensation de soif. Les plaies tellesque les ulcères suitants et les brûlures augmentent le risque de déshydratation chez la personnes âgée.

Les symptômes de la déshydratation sont : la sensation de soif, l’apparition d’un pli cutané, une fatigue anormale, des maux de tête, une désorientation, des vertiges…

En cas de signes de gravité ou si le patient ne boit pas de manière suffisante, les pertes en eau et sels minéraux sont compensés par perfusion.

STUDIOSANTÉ® et SUITE DE SOINS® prennent en charge la déshydratation à domicile, par un réseau d’infirmières coordinatrices. Rapprochez-vous de l’agence de votre département.

 

Le saviez-vous ?

 

 

Au 1 janvier 2020, on comptabilise :

* 744 307 INFIRMIERS   * 64,5% D’HOSPITALIERS
           * 86,6% DE FEMMES      * 17,7% DE LIBÉRAUX OU MIXTES
 * ÂGE MOYEN 45 ANS   * 17,8% AUTRES SALARIÉS 

Rendez-vous en septembre pour une nouvelle newsletter. En attendant si vous souhaitez partager votre expérience sur le terrain

n’hésitez pas à nous écrire à contact@suitedesoins.fr