Newsletter février 2022

Newsletter #39

Newsletter de février 2022, par Géraldine Suchet, infirmière formatrice SUITE DE SOINS®, DU Plaies et Cicatrisation.

actualités

Webinar 10 mars 2022 : jeudi de la cicatrisation, webinar « plaies aigues et déchirures cutanées »

Webinar 28 avril 2022 : jeudi de la cicatrisation, webinar « plaies tumorales »

Retrouvez tous nos webinars sur les différents thèmes liés à la cicatrisation sur notre chaîne Youtube SUITE DE SOINS®

évènement

evenement cicatrisation 23

nouveauté

Du nouveau chez L&R, avec la sortie du VLIWASORB SENSITIVE, hydrocellulaire superabsorbant siliconé non border, équivalent du RESPOSORB SILICONE. 

schéma-vliwasorb

PENSE-Bête

 

Les hydrofibres sont des pansements primaires absorbants qui maintiennent la plaie en milieu humide en transformant les fibres en gel au contact des exsudats et retenant ses derniers. Ils sont indiqués dans les plaies en bourgeonnement avec exsudats modérés à importants.

Technologie hydrolock®: fibres entrecroisées de manière à laisser moins d’espace de libre circulation à l’exsudat et de le retenir dans le pansement.

La formation des infirmiers libéraux

L’obligation de formation des infirmiers est régie par le code de la santé publique (loi hôpital patient santé et territoire) de 2009. Ce code a été réformé en 2016 par la loi de modernisation de notre système de santé.

La formation continue des infirmiers permet de développer les compétences, de faire évoluer les pratiques professionnelles, et aussi de prendre du recul sur un quotidien très prenant.

Le métier d’infirmier est sans cesse en évolution et il est important de se tenir informé et de se remettre en question régulièrement.

Plusieurs options s’offrent aux infirmiers libéraux :

Les formations Développement Professionnel Continu (DPC) sont obligatoires depuis le 1er janvier 2013. Cette obligation annuelle au début, est devenue un parcours pluriannuel sur 3 ans. 

En 2019, 54964 infirmiers libéraux ont suivi une formation DPC. 

Chaque programme DPC comporte des méthodes et des modalités validées par la Haute Autorité de Santé (HAS) et doit être dispensé par un organisme DPC. 

L’ANDPC (Agence Nationale du Développement Professionnel Continu) est l’institution publique qui gère l’organisation de ces formations : https://www.agencedpc.fr/agence-nationale-dpc. 

L’objectif des formations DPC est l’amélioration de la qualité,

de la sécurité et de la pertinence des soins

L’inscription est à faire sur le site https://www.mondpc.fr/. Toutes les formations éligibles DPC proposées par les organismes de formation agréés, sont référencées sur leur site. Les formations concernant la cicatrisation sont nombreuses comme « Prise en charge des plaies aigües et chroniques et cicatrisation » ; « Plaies et cicatrisation : Quelle place pour les dispositifs médicaux ? » ; « Suivi en ville des plaies chroniques : Ulcère, escarre, plaie du pied diabétique pour une amélioration des pratiques professionnelles » …

Ces formations sont dispensées soient en présentiel (14h) soit en classe virtuelle (7h), au choix de l’infirmier. Elles sont gratuites (prise en charge maximum de 580 euros) et indemnisées pour compenser la perte de ressource.

L’indemnisation en présentiel est de 33,76 euros de l’heure ; et 16,88 euros de l’heure en classe virtuelle.

Depuis l’été 2021, le financement des formations DPC a été arrêté pour les infirmiers libéraux remplaçants, suite au fait que l’ANDPC s’est rendu compte, que le financement du DPC est réservé aux IDEL conventionnés exclusive ment, selon l’article R 4021-22 du code de santé publique. Les IDEL remplaçant(e)s ne sont pas directement conventionné(e)s, puisqu’ils prennent la situation conventionnelle des IDEL installé(e)s, le temps d’un contrat de remplacement.

La formation continue peut aussi passer par le Fonds Interprofessionnel de Formation des Professionnels Libéraux (FIF/PL).

Les frais de formation sont pris en charge jusqu’à 350 euros/jour de formation et dans une limite de 1200 euros/an.

Il faut pouvoir attester du versement de la cotisation au fond d’assurance formation des non-salariés auprès de l’URSSAF. L’inscription pour la demande de prise en charge se fait sur https://www.fifpl.fr/. 

Les organismes de formation proposent donc des formations éligibles au DPC ou au FIF/PL.

Si l’infirmier a déjà utilisé la totalité de ses droits en formation que se soit en DPC ou FIF/PL, il lui reste le financement personnel.

Ce dernier, peut faire l’objet d’un crédit d’impôt pour « dépenses de formation des dirigeants » avec l’établissement d’un cerfa n°2019-FCE-FC-SD.

L’infirmier libéral peut bien entendu déduire l’intégralité du coût de la formation en frais professionnel.

En plus de ces formations sur une ou deux journées, l’infirmier peut s’inscrire à des formations diplômantes tels que des Diplômes Universitaire (DU) et des Diplômes Inter Universitaire (DIU). Les DU sont rattachés à une université, alors que les DIU sont organisés en commun par  plusieurs facultés. Ils aboutissent à l’obtention d’un diplôme pouvant ouvrir les portes d’un nouveau poste en tant qu’infirmier spécialisé dans un domaine en particulier.

Dans le domaine de la cicatrisation on retrouve :

       – DU plaies et cicatrisation

       – DU plaies, brûlures et cicatrisation

       – DU pratiques et innovations en cicatrisation

       – DU brûlures

       – DU prévention et prise en charge des escarres et plaies chroniques apparentées

       – DIU Professionnalisation des parcours en cicatrisation

       – DIU cicatrisation normale et pathologique

La formation des infirmiers est donc un élément important durant leur carrière. Elle est certes obligatoire mais elle permet surtout au professionnel de se remettre en question, d’apporter des réponses aux thématiques qu’il aura choisi. Et surtout de lui apporter une bouffée d’oxygène au milieu d’une activité professionnelle prenante. 

Nouvelle version AvisPlaie®

Avisplaie®,  l’application tout en un, dédiée à la prise en charge globale et au suivi de vos patients porteurs de plaies.

Avisplaie® est hébergée sur un serveur sécurisé et permet de tracer toutes les informations liées au patient. 

Pour plus d’informations, rapprochez-vous de l’agence SUITE DE SOINS® de votre secteur. 

Rendez-vous en avril pour une nouvelle newsletter.

En attendant si vous souhaitez partager votre expérience sur le terrain n’hésitez pas à nous écrire à contact@suitedesoins.fr